Le Dispositif de nuit : un nouvel accueil pour les personnes sans-abri

Le nouveau dispositif de nuit (DDN) offrant écoute et accueil ainsi qu’espaces équipés de lits de camp, a ouvert ses portes fin juillet dans différents endroits de la Ville.

Après la création en urgence en avril 2019 d'une Halte de Nuit dans les locaux
du CARÉ, le collectif d’associations pour l’accueil de nuit des personnes sans-abri a créé un Dispositif de Nuit (DdN) à l'année, composé de quatre « sleep in » et d’une Halte de Nuit (HdN).

La HdN a comme mission d’offrir un lieu de répit, d'écoute, de réconfort et de sécurité à
toutes les personnes dans le besoin, dans une atmosphère chaleureuse garantissant le
respect de leur dignité.
Les Sleep-in sont des lieux mettant à disposition des lits de camp, permettant aux
personnes de dormir à l’abri et en sécurité. 90 lits sont répartis dans 4 sleep-in spécifiques :

  • 2 Sleep-in mixtes de 30 places permettant aux couples de ne pas être séparés.
  • 1 Sleep-in, de 15 places, réservé exclusivement aux femmes.
  • 1 Sleep-in mixte, de 15 places, adapté aux personnes usagères de drogues.

Cette nouvelle prestation voit le jour avec l’appui de trois entités genevoises qui
mettent des lieux à disposition : l’Église protestante de Genève (à travers ses
paroisses), l’Armée du Salut et l’association Première ligne.
Le collectif est composé des associations suivantes : le Bateau Genève, le CARÉ, Caritas
Genève, Centre la Roseraie, le Centre social protestant, Espace Solidaire Pâquis, Première
Ligne, l’Armée du Salut.

Le CAPAS est garant du projet et soutient la partie administrative pour la gestion comptable, financière et ressources humaines.

La Ville de Genève a attribué 1 million pour la réalisation du projet en 2019 et un budget estimé à plus de 3 millions a été établi pour 2020.