L'Etat reconnaît l'utilité des ateliers de cuisine pour les personnes à bas revenu

Mardi 22 novembre, Caritas Genève a organisé dans ses locaux (rue de Carouge) une présentation de ses ateliers cuisine & santé auprès d'une délégation d'une trentaine de personnes de la Direction générale de la santé.

En effet, Caritas Genève est en passe de signer un contrat de prestation de 4 ans avec la Direction générale de la santé pour ces ateliers, ce qui est une première en la matière pour une association qui lutte contre la pauvreté.

Ces ateliers novateurs de promotion de la santé proposent aux personnes disposant de petits revenus et aux familles en situation difficile des ateliers autour de l'alimentation équilibrée à petit prix et des bienfaits de l'activité physique. L'idée est de transmettre des messages simples sur l'alimentation équilibrée, les astuces pour faire des économies sur le budget dévolu à l'alimentation et des repas sains à petits prix. Mais aussi de former des multiplicatrices, principalement des femmes migrantes bien intégrées, qui diffuseront ce message auprès de leur communauté et animeront par la suite ces ateliers.