Domiciliation des personnes sans domicile fixe à Genève.

Le CAPAS a adressé un courrier collectif au Président du Conseil d’Etat, Monsieur Antonio Hodgers, sur la problématique de domiciliation des personnes sans domicile fixe à Genève.

L’absence de reconnaissance de domiciliation empêche les publics en situation de vulnérabilité économique, psychique et sociale d’accéder à des mesures et à des prestations qui doivent leur permettre de vivre dignement et améliorer leurs conditions de vie. Il s'agit d’une des problématiques les plus cruciales pour ces personnes.

La loi fédérale sur l’harmonisation des registres prévoit pourtant une exception à l’obligation de fournir une adresse comprenant rue et numéro de bâtiment pour les personnes sans domicile fixe.

Des situations concrètes des difficultés rencontrées par les associations sont illustrées par trois exemples dans l'argumentaire à télécharger ci-dessous.