Fracture numérique : il faut agir et vite !

La crise sanitaire a accéléré fortement la digitalisation dans tous les domaines : au travail, dans l’accès aux prestations étatiques (E-administration), dans l’accès aux soins, à l’école et dans l’organisation des formations, dans les actions de communication et même dans l’accès à la culture et au sport.  

Un fossé numérique se creuse et impacte particulièrement les personnes les plus fragiles. Ce fossé risque de se transformer rapidement en rupture numérique si certaines mesures ne sont pas prises dans les prochains mois.

Pour illustrer ces propos vous trouverez ci-dessous une analyse concise réalisée auprès de 250 participants et participantes de nos prestations. Les personnes interrogées sont des bénéficiaires autant de l’aide sociale que de l’assurance chômage ou de l’assurance invalidité. Cet échantillon n’est représentatif que de notre public, mais il rejoint le constat plus large montrant qu’au moins 20% de la population en Suisse est confrontée à une problématique d’exclusion numérique.

Notre organisation souhaite construire une offre avec pour objectif de réduire la fracture numérique et augmenter les chances des personnes les plus vulnérables sur un marché du travail plus concurrentiel que jamais.